Cinquième rang mondial pour la France

 
 
 
 
 
 

Cinquième du Motocross des Nations ce week-end en Allemagne, l’Equipe de France n’a pas renoué avec le podium qu’elle visait cette année encore. Les faits de course n’ont pas épargné les bleus, et plus particulièrement Christophe Charlier pris dans deux chutes provoquées par d’autres pilotes.

 

 

 

Il fut une époque ou l’équipe victorieuse du MX des Nations s’imposait avec simplement quelques points au compteur, quatre ou cinq. Époque révolue puisque les Belges qui s’imposent cette année comptabilisent vingt sept points, preuve que l’épreuve est désormais on ne peut plus ouverte avec des représentants de multiples nations aux avant postes des courses.

 

 

 

 

 

Paulin en capitaine

 

 

 

Avec une cinquième puis une sixième place, Gautier Paulin réalise le meilleur score individuel de l’équipe au guidon de sa 450 KawasakiLe capitaine des bleus a pourtant connu son lot de petits soucis en course. 

 



« On espérait au minimum un podium, et je pense qu’on repart d’ici tous déçus car on est passé à côté. Je sais que tout le monde a fait le maximum et c’est le plus important, mais j’aurais aimé fêter quelque chose ce soir, comme Christophe et Jordi. Pour en revenir à mes courses je termine cinquième en première manche, un peu miraculé car un attardé m’a coupé la trajectoire en fin de course et j’ai eu de la chance de ne pas chuter. Dans l’ultime course j’ai pris un bon départ, mais après un demi tour une pierre s’est coincée dans mon frein arrière et m’a perturbé pendant plusieurs tours ; je réussis à contenir Dungey, mais je savais que quelque soit mon résultat dans cette manche le podium nous échappait. Je reste confiant car on a construit quelque chose de solide avec l’équipe, et cela paiera rapidement j’en suis convaincu ».

 

 

 

 

Gautier Paulin - Kawasaki 

 

 

 

 

Charlier accablé

 

 

 

 

Des trois mousquetaires, c’est sur Christophe Charlier (Yamaha) que le sort s’est acharné puisque le Corse a été stoppé par un incident au début de chacune de ses courses. Pas de quoi le faire renoncer, même si le retard pris était insurmontable. 

 

 



« Ce fut une journée difficile, j’ai bien roulé avec la 450 mais la réussite n’était pas avec moi et je suis dégouté pour l’équipe. Je me suis donné à fond, avec une neuvième place comme meilleur résultat. Dans cette première manche je suis tombé sur Van Horebeek qui venait de chuter, puis j’ai reçu une grosse pierre qui m’a entaillé le bras mais je parviens à finir neuvième. En seconde manche je me suis retrouvé cette fois bloqué dans une chute collective au premier virage ; ma roue avant étant cassée j’ai du m’arrêter pour en changer, je suis reparti pour l’équipe sans espoir de bon résultat mais j’ai tout donné comme le prouve le record du tour que je signe dans l’avant dernier tour. Ce fut une expérience fabuleuse que ce MX des Nations, on a vraiment bien bossé tous ensemble même si cela ne se voit pas forcément au niveau du résultat ».

 

 

 

 

Christophe Charlier - Yamaha 

 

 

 

 

Tixier déçu

 

 

 

 

Vice-Champion du Monde MX2, Jordi Tixier (KTM) a assuré deux douzièmes places qui laissent notre pilote tricolore sur sa faim. 

 



« En première manche je suis très mal parti, j’ai essayé d’attaquer dès les premiers tours mais face aux MX1 j’ai eu un peu de mal. Je me sentais mieux en seconde manche, mais j’ai perdu l’avant dans un virage alors que j’étais septième et dans l’incident j’ai tordu mon protège main. Je n’ai pas vraiment réussi à prendre mon vrai rythme sur ce circuit défoncé, et je suis forcément déçu de mes résultats. J’ai vécu une superbe expérience et j’espère qu’on me donnera un jour la chance de la renouveler, je sais que tout ce que nous avons appris en préparant cette épreuve va me servir dans le futur ».

 

 

 

A gauche, Jordi Tixier - KTM et à droite Eli Tomac - USA-Honda

 

 

 

 

 

Un manager confiant

 

 

 

 

Pour Olivier Robert qui fêtait sa treizième participation à l’épreuve en tant que manager de l’équipe, le compteur reste donc bloqué sur sept podiums. 



« On rate le podium qui était notre objectif, ce fut une édition très ouverte et indécise ou toutes les équipes ont connu quelques mésaventures puisque le vainqueur totalise vingt sept points, ce qui est beaucoup. Pour nous une chute de Jordi et une roue cassée pour Christophe nous ont couté nos derniers espoirs, on peut avoir de la déception mais aussi des espoirs pour l’avenir car tout le monde dans l’équipe s’est donné sans retenue. On a fédéré un bon groupe, on a un bon réservoir de pilotes, c’est encourageant pour l’avenir et on va continuer à travailler dur pour remonter rapidement sur ce podium ».

 



L’an prochain, c’est à Kegums (Lettonie) que se disputera le Motocross des Nations.

 

 

 

 

Tous les résultats sur www.motocrossmx1.com/

 

 

 

 

 

 

La Fédération des Motards de France, félicite toute l'équipe de France, pour leurs motivation, leurs volontés, ainsi que leurs courage face aux difficultés rencontrés pendant la course, les manches n'ont pas était évidante pour l'équipe de France, mais cela n'est pas une fatalité ! Les pilotes que nous comprenons leurs décéptions face à leurs objectifs qui n'a pas était atteint, nous les félicitons néamoins pour leurs 5e place sur le classement finale. Les autres pilotes du classement on eux plus de chance et nous saluons ces derniers pour leurs combativité sans relâche. Nous encourageons les pilotes français à poursuivres leurs efforts et à ne pas se découragé surtout et à continuer dans l'optique de remonté sur le podium des nations l'année prochaine ! Nous espéront vraiment ! 

Nous leurs souhaiton à tous les pilotes français une bonne continuation dans les championnat à venir enfin nous féliciton le travail du staff fédéral pour leurs travail vraiment très efficaces pour les trois pilotes durant cette préparation accrue. 

Nous leurs souhaitons à tous une excellente continuation dans la compétiton. 

 
 
 
 
 
 
 

 

Gautier Paulin, déçu comme ses compatriote pilote de n'avoir pas fini sur le podium final de ces Nation 2013 !

Gautier Paulin, déçu comme ses compatriote pilote de n'avoir pas fini sur le podium final de ces Nation 2013 !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :