Pages

Publié par Le Coordinateur Général

Plus d’un mois après les dernières échéances électorales, la FMF a écrit au Ministre de l’Intérieur pour lui rappeler les attentes des usagers de deux roues motorisés mais aussi ceux des pilotes de motocross et ceux de la vitesse. Pour les motards de la route, Ethylotest, brassard rétro-réfléchissant bientôt obligatoire, contrôle technique, loi des 100 ch, … : en ces temps de crise, l’abrogation de ces mesures ne coutera pas un centime à l’état, au contraire ! Les motards demandent juste que soient retirées des dispositions inutiles, stupides, coûteuses ou dangereuses, comme l’interdiction des deux roues motorisés dans le tunnel de l’A86. Pour la FMF, le gouvernement détient une occasion rêvée de mettre fin au contentieux entre les conducteurs de deux roues et les pouvoirs publics, issu d’années de préjugés et de mesures anti-moto décrétées sans discernement et surtout impuissantes à améliorer la sécurité des conducteurs vulnérables. Concernant le projet d’un contrôle technique des deux roues motorisés, et puisque le dossier est désormais traité à Bruxelles, la FMF va interpeller les euro-députés avec l’ensemble des associations motocyclistes membres de la FEMA également et la FFM, pour démontrer aux institutions européennes l’inutilité de telles dispositions Enfin, à noter que la FMF va rencontrer Frédéric Péchenard, nouveau délégué interministériel à la Sécurité routière à la rentrée. Bref, la saison a beau être estivale la FMF ne raccroche pas le blouson.

De plus nous poursuivron nos action pour défendre et préservé les circuits de motocross et de ceux de la vitesse, pour éviter toute fermeture, mais également les tenir ouvert et défendre notre passion et conpatre contre le mouvement écologiste qui sont toujours à la proie des pilote du tout-terrain.

 

Nous allons en tamée encore une fois des dialoques avec les élus communaux, et ainsi évitez d'autre fermeture par ce mouvement. Mais également de leurs proposer des réunions, qui seront organiser un peu partout dans les prochain mois, ou sont installer les différents circuits dans les communes concernée.

Les réunions seront publics et ouvert à tous, vous pourrez y venir parler et débattre également. 

 

Concernant les motards de la Vitesse, nous somme en train de parler avec les différents président de motoclub comme ceux du tout-terrain, et nous avons déciders d'organiser une réunions publique avec la colaboration de la Fédération Française de Motocyclisme, pour pouvoir abordé le sujet, mais aussi de pouvoir apporter des solutions pour l'avenir des circuit de piste et ceux des course de vitesse. C'est notre priorité absolue.

 

Les réunions seront mise en place pour pouvoir trouver des solutions sur le long termes. Des élus communaux seront également présent pour pouvoir débattre. 

 

Nous nous engageont à nous défendres contre la détruction de notre passion !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article