Alors que les chiffres de la Sécurité Routière sont historiquement bas depuis le début d'année, rappelons que pour retrouver un nombre aussi faible de décès, il faut remonter à l'immédiat après-guerre, le nouveau gouvernement semble vouloir conserver les habitudes de son prédécesseur, fondé sur une politique toujours basée sur plus de répression.
en-un-an-le-nombre-d-automobilistes-flashes-par-un-radar-fi.jpg
Il a, en effet, décidé de maintenir la mise en place d'un nouveau type de radar conçu pour mesurer la vitesse moyenne pratiquée par les conducteurs sur une section de plusieurs kilomètres.
Pourtant, le Président de la République François Hollande, avait clairement affirmé lors de la Campagne Présidentielle en répondant aux questions adressées par la FMF, la FFMC et le CODEVER : 
« J'estime ainsi que la politique en matière de sécurité routière ne doit pas se résumer à de la répression. Elle doit être transversale et impliquer - dans une dynamique interministérielle - tout autant la sécurité et la prévention que les transports, l'éducation, le développement durable… ».
On peut se demander si le Président de la République n'a pas déjà oublié ses promesses… ! 

 

 

0A046605-5F8EA863-01DAB655-9715A75A

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :