Antoine Méo (KTM) décroche le titre 2013 en E1, le 4e de Champion de France d’Enduro !

 
 
 
 
 
 
 
Le Moto-Club de Haute-Lozère a rempli son contrat et réussissant un parcours parfait. Le premier titre de la saison est décerné à Antoine Méo (KTM) en E1…
 
 
 
 
 
 
Antoine Méo - KTM
 
 
 
 
 
Samedi 14 septembre – J1

 

 

C’est un véritable marathon que courent les pilotes d’Enduro ce mois-ci. Après une 3e épreuve du Championnat de France à Sancey-Le-Grand et la finale du Mondial le week-end dernier à Saint-Flour, les pilotes ont à peine eu le temps de poser leurs valises qu’ils se retrouvaient déjà, ce matin, au départ de la 4e et avant-dernière épreuve du Championnat de France, à Langogne. Une épreuve qui en aura mis pleins les yeux (et les bras) aux 300 pilotes inscrits. 8 heures de moto sur un tracé qui restera probablement comme l’un des plus beaux de l’histoire du championnat. Un tour de force réussi par un Moto-Club de Haute-Lozère qui n’a pas ménagé ses efforts pour offrir cet écrin d’exception à ses hôtes du jour.

 



Coté sportif, peu de changement au classement provisoire, et des podiums qui se dessinent aujourd’hui très clairement.

 

 



Catégorie E1

 


Les pensionnaires de la catégorie E1 se demandaient tous encore le matin comment faire trébucher l’intouchable Antoine Méo. Au guidon de sa 125 KTM dont il connaît tous les secrets, il n’a une nouvelle fois laissé entrevoir cette opportunité qu’à l’occasion du premier tour. C’est Marc Bourgeois (Yamaha) qui a occupé le devant la scène en début de course. Rattrapé par Méo, il connaît une fin de course plus délicate et voit revenir sur lui Anthony Boissière (Sherco). Au final, il parvient à conserver sa seconde place devant Boissière, et réalise une bonne opération. Jérémy Joly (HM-Honda), avec qui il se bagarre pour la seconde place du championnat, termine 4e. Il concède 4 points à Bourgeois et lui cède la seconde place au provisoire. 

 

 

 


1 Antoine Méo KTM
2 Marc Bourgeois Yamaha
3 Anthony Boissière Sherco

 

 


 

 

 

 

 

Pierre-Alexandre Renet - Husaberg

 

 

 

 

Catégorie E2

 

 


En E2, c’est le Vice-Champion du Monde Pierre-Alexandre Renet (Husaberg) qui s’impose, plutôt facilement. Julien Gauthier (Sherco), pilote qui lui oppose habituellement le plus de résistance, a lourdement chuté lors de la finale du Championnat du Monde à Saint-Flour. Avec une main douloureuse, il a serré les dents toute la journée et arrache une seconde place, à un cheveu devant Antoine Basset (Yamaha). A noter la belle performance de Pierre Vissac (Sherco), qui après avoir gagné la première spéciale, finit la journée au pied du podium.

 

 



1 Pierre-Alexandre Renet Husaberg
2 Julien Gauthier Sherco
3 Antoine Basset Yamaha

 


 

 

 



Catégorie E3

 


Chez les E3, l’épreuve a été marquée dès vendredi soir par la prise de parole de Christophe Nambotin (KTM) qui annonçait son forfait pour les 6 jours, à cause d’une blessure au pouce nécessitant une intervention chirurgicale, programmée Lundi. Le Normand s’est tout de même présenté au départ ce matin avec l’objectif de sauver un maximum de points. Bien lui en a pris, car il s’impose et prend une sérieuse option pour conserver son titre. Derrière lui, on retrouve le pilote Beta Manu Albepart, qui a tenu à bonne distance un Mathias Bellino (Husaberg) moins incisif qu’à son habitude. Il lui reprend par la même occasion 2 points et redevient une menace au provisoire (avec 4 points seulement de retard).

 

 

 



1 Christophe Nambotin KTM
2 Emmanuel Albepart Beta
3 Mathias Bellino Husaberg

 


 

 

 

 

 

Loïc Larrieu - Husaberg

 

 

 

 

Catégorie Junior

 


7e victoire consécutive pour Loïc Larrieu (Husaberg) qui continue sa route seul. Il n’a laissé que 2 victoires de spéciale, que se sont partagées ses poursuivants au championnat, Kévin Rohmer et Jérémy Miroir (Yamaha). Kévin termine second de la journée et semble très bien parti pour conserver ce rang au championnat.



Jérémy Carpentier (HM-Honda), n’a quant à lui pas gagné de spéciale, mais a été récompensé de sa régularité. A la lutte avec Miroir, il parvient à conserver suffisamment d’avance pour monter ce soir sur la 3e marche du podium.

 



1 Loïc Larrieu Husaberg
2 Kevin Rohmer Yamaha
3 Jérémy Carpentier HM-Honda

 


 

 



Catégorie Féminine

 


Un peu d’exotisme ce week-end dans la catégorie des Filles. Le Championnat accueillait la jeune pilote australienne, 3e du Championnat du Monde, Jessica Gardiner. Intégré au team Sherco, Jessica n’a pas fait de détail et s’est imposé avec plus de 50 secondes d’avance sur sa dauphine, Géraldine Fournel (Husaberg). Les pilotes étrangers ne pouvant pas marquer de points pour le championnat, c’est Géraldine qui prend les 20 points attribués au vainqueur et s’échappe ainsi en tête du provisoire. 



Samantha Tichet, du Moto-Club Lozérien, a fait une très belle course et termine à la 3e place dans la roue de Fournel. Mauvaise opération pour Juliette Berrez (Yamaha) En terminant à la 5e place derrière Marion Gimbert (TM), elle laisse celle-ci revenir à égalité de points à la seconde place du provisoire.

 

 



1 Jessica Gardiner Sherco
2 Geraldine Fournel Husaberg
3 Samantha Tichet KTM

 


 

 

 

 

 

Catégorie Constructeur

 


Dans la course qui oppose les constructeurs, le mano-à-mano entre KTM et Husaberg ne tourne toujours pas à l’avantage de l’un ou de l’autre. C’est KTM qui s’impose au cumul de temps, mais les paires Méo/Nambotin et Renet/Larrieu rapportent une nouvelle fois un total de points identique.



Derrière eux, c’est Yamaha qui arrache la 3e place, au coude-à-coude avec Sherco.

 

 

 



1 KTM
2 HUSABERG
3 YAMAHA

 


 

 

 

 

 

 

Antoine Méo - KTM

 

 

 

 

Dimanche 15 septembre – J2

 

De nombreux sourires à l’arrivée de la 4e épreuve du Championnat de France d’Enduro. Des sourires de satisfaction pour le Moto Club MVHL48 qui a réussi brillamment la mission qui lui était confiée ce week-end, et de soulagement pour les pilotes, contents d’en avoir fini avec une épreuve aussi usante que belle. Le tracé qui s’est beaucoup creusé aujourd’hui a mis leurs organismes à rude épreuve.



Une course qui voit ce soir la remise du premier titre de Champion de France Elite 2013 à Antoine Méo (KTM), dans la catégorie E1. Pas de titre dans les autres catégories, mais les leaders ont bétonné et n’auront que quelque points à marquer lors de la finale pour imiter le pilote KTM.

 

 

 



Catégorie E1

 


Antoine Méo n’aura donc pas à attendre la finale pour fêter son 4e titre de Champion de France. En s’imposant dimanche, et grâce à une contre-performance de Marc Bourgeois (Yamaha) qui n’a pu faire mieux que 4e, il compte 40 points d’avance sur le second et un nombre maximal de victoire, qui lui permettent de recevoir ce titre.



Derrière lui, la course des E1 aura confirmé aujourd’hui la bonne progression du néo-enduriste Anthony Boissière. S’il n’a rien pu faire face au patron de la catégorie, le pilote s’impose fermement à la seconde place du jour, reléguant Jérémy Joly (Honda), 3e, à plus de 30 secondes.

 

 



1 Antoine Méo KTM 160 pts
2 Jérémy Joly Honda 120
3 Marc Bourgeois Yamaha 120


 

 

 

 


Catégorie E2

 


En E2, Pierre-Alexandre Renet (Husaberg) devra attendre l’épreuve de Vorey pour décrocher son titre. Il gagne encore aujourd’hui mais ne dispose pas d’une avance de points suffisante pour être totalement libéré. Derrière lui, nous avons droit à un podium inédit. Julien Gauthier (Sherco), encore gêné par sa douleur à la main, a fait une mauvaise journée, se bagarrant péniblement pour une troisième place qu’il cédera finalement dans le dernier chrono à Alexandre Queyreyre (Yamaha), pour moins d’une seconde. Premier podium de la saison pour Queyreyre, au coté de son co-équipier Antoine Basset (Yamaha), second.

 

 



1 Pierre-Alexandre Renet Husaberg 160 pts
2 Julien Gauthier Sherco 130
3 Antoine Basset Yamaha 116


 

 

 

 

 

 

Christophe Nambotin - KTM

 

 

 

 

 

 

 

Catégorie E3


Contrairement à ce que pourrait laisser croire les résultats, Christophe Nambotin (KTM) a vécu une course très difficile. Sur un parcours extrêmement creusé par le passage des motos, le Normand a du serrer les dents toute la journée afin de faire face à la douleur qui irradie son pouce. Sa participation à la finale étant incertaine (il sera en convalescence suite à son opération prévue lundi), il devait absolument gagner et prendre le maximum de points. C’est ce qu’il a fait, en dominant Mathias Bellino (Husaberg), second, et Manu Albepart (Beta), troisième. Bellino ne compte que 30 points de retard sur Bellino. Si Nambotin n’est pas rétabli pour la finale, il lui faudra seulement finir 2 fois second pour être champion.

 

 

 

 


1 Christophe Nambotin KTM 160 pts
2 Matthias Bellino Husaberg 130
3 Emmanuel Albepart Beta 124


 

 

 

 



Catégorie Junior 

 


Victoire facile pour Loïc Larrieu. Il impose sa Husaberg à la 1e place de la catégorie Junior avec une avance de plus d’une minute 30 sur Kevin Rohmer (Yamaha), deuxième. Sur la 3e marche du podium, on retrouve Jérémy Carpentier. Le pilote Honda, fruit du centre de formation EC2M de Michel Mérel, avait connu un début de saison difficile suite à une blessure au Grand Prix d’Espagne et revient aujourd’hui sur le devant de la scène en s’approchant de plus en plus des ténors de la catégorie. La tâche sera difficile, mais avec un écart de 11 points sur la 3e place au provisoire, il peut encore espérer accéder au podium final.

 

 



1 Loïc Larrieu Husaberg 160 pts
2 Kévin Rohmer Yamaha 127 
3 Jérémy Miroir Yamaha 93


 

 

 

 

Catégorie Féminine


Second jour et seconde victoire pour l’Australienne Jessica Gardiner (Sherco Moto) qui aura fait une incursion remarquée sur le Championnat de France. Elle s’impose tout de même avec une avance moins confortable que la veille, ne reléguant Géraldine Fournel (Husaberg) qu’à 18 secondes. Cette dernière s’assoit donc encore plus solidement dans le fauteuil de leader et pourra se contenter d’assurer lors de la finale pour obtenir son premier titre de Championne de France.

 



Meilleure journée pour Juliette Berrez (Yamaha). Elle complète le podium et parvient ainsi à conserver une petite avance de 2 points sur Marion Gimbert (TM) au provisoire.

 

 

 

 



1 Géraldine Fournel Husaberg 138 pts
2 Juliette Berrez Yamaha 120
3 Marion Gimbert TM 118


 

 

 

 

Jessica Gardiner - Sherco

 

 

 



Catégorie Constructeur


Carton plein pour KTM dont les pilotes ont fini la journée avec un meilleur cumul de temps que les pilotes Husaberg, malgré le handicap de Christophe Nambotin. En termes de points, toujours une égalité parfaite entre eux. Sherco termine juste derrière, 3e du jour, et se livre une bataille féroce avec Yamaha au classement du championnat. Avantage à Yamaha pour un point seulement.

 

 

 



1 KTM 320 pts
2 HUSABERG 320 
3 YAMAHA 236 


… 

 

 

 


Il ne reste donc plus qu’une seule épreuve avant de boucler ce Championnat de France d’Enduro 2013. Il faudra pour cela patienter jusqu’au 26 octobre et la finale de Vorey-sur-Arzon.

 

 



D’ici là, nos meilleurs représentants tricolores s’aligneront aux ISDE, qui se dérouleront du 30 septembre au 5 octobre prochain en Sardaigne.

 



 

 

La Fédération des Motards de France, félicite tout les pilotes qui ont particioé à cette incroyable course ce weekend, éprouvante pour certain mais avec la tête pleine de bonne chose, de bon souvenir de ce weekend d'enduro qui méritait bien un honneur à nos pilotes français ainsi qu'au pilote féminine très courageuse ! 

Nous féliciton Antoine Méo, pour sa victoire qui à était honorifiée par ses soin sur le podium, ainsi que nous féliciton notre amis, le Vice-Préident de la Basse-Normandie Pierre-Alexandre Renet à qui il a fait de très belle performance durant ce weekend et finie donc sur le podium. 

Nous féliciton également et qui finie quand à lui sur la 2e Place du podium, notre cher amis Julien Gauthier, Vice-Préident de l'Auvergne, a crée encore la surprise, malgrès sa blessure ou il la lourdement chuté il ses accrochée et à fait une incroyable performance, malgrès la douleur il la réussi à finir cette course ! Chapeau et félicitation à Juju ! 

Nous tenon à félicité Loic Larrieu en catégorie Junior, pour sa très belle performance durant ce weekend et qui à crée même la surprise en étant très remonté dans le classment finale ! 

Nous tenon à félicité tout les pilotes durant ce weekend de course, ou tout le monde ses bien battue et ont pris beaucoup de plaisir avec ce beau tracée qu'avait réservé aux pilotes les bénévoles du Moto-club Haut-Lozérien.

Nous les encourageons pour la dernier course qui se déroulera fin Octobre, et dont la finale risque d'être palpitante pour beaucoup de pilote, nous les encourageons pour qu'il puisse tous, avoir la chance de remporté le trophée de champion de France 2013 ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Championnat de France d’Enduro – Langogne 48  (4/5)
Championnat de France d’Enduro – Langogne 48  (4/5)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :