Après la journée mitigée au niveau de la météo, celle de dimanche a été très chaude et très ensoleillée. Une fois de plus, les hommes et leurs mécaniques ont été mis à rude épreuve. Samedi, les leaders des 600cc et des 1000cc avaient été malmenés. Dimanche, ils ont fait preuve de bonne gestion car Julien Diguet (Suzuki) et Julien Pilot (Kawasaki) repartent de la Nièvre en tête du classement provisoire de leurs catégories…

 

 

 

 

Romain Maitre dicte sa loi à Magny Cours

 

Les héros du jour s’appellent Romain Maitre (Suzuki-Promo 1000), Maxime Gucciardi (Yamaha-Promo 600), Nicolas Folmard (Honda-Promo 500 Cup), Nicolas Leloup (BMW) et Yannis Milangue (Suzuki-Promo Découverte groupe A), Kevin Trueb (Suzuki-Promo Découverte groupe B) et Serge Bordier (Yamaha-Promo Découverte groupe C).

 

 

 

Retour sur cette journée dominicale

 

 

 

Promo 1000

 

Romain Maitre (Suzuki) maitrise son sujet à Magny-Cours après une course parfaite où ses adversaires n’ont jamais pu être en mesure de l’inquiéter. Julien Pilot (Kawasaki) assure la seconde place et conserve encore une petite avance au classement provisoire puisqu’il concède 7 points ce week-end et possède encore 17 points d’avance sur Maitre.

 

 



Finale 1


Romain Maitre prend le meilleur départ devant Cyril De Laville (Kawasaki), Julien Pilot et Yannick Pierre (Kawasaki). Les positions de ces quatre pilotes n’évoluent pas durant 2 tours lorsque dans le 3e passage, la chute de Sébastien Gérard (Honda), alors 7e entraine un drapeau rouge.

 


Moins de 3 tours effectués, on efface tout et on recommence avec un nouveau départ pour 12 tours.

 


Même scénario avec Maitre aux commandes devant les trois mêmes protagonistes.

 

Si Maitre semble au dessus du lot, ses poursuivants directs se scindent en deux groupes : 

 

 

De Laville, Pilot d’un côté et PierreJonathan Goetschy (Kawasaki) et Mathieu Charpin (Yamaha) de l’autre. Le premier groupe échange de position au 6e tour. Pilot se met à l’abri d’un retour de De Laville. Les deux pilotes sont isolés en 2e et 3e positon durant le reste de la course. Derrière, la lutte à 3 pour les places d’honneur est magnifique. Les positions changent pratiquement à chaque tour. Dans le dernier tour, Charpin se place en position d’attaque pour remporter la mise mais c’était sans compter sur la résistance de Goetschy qui passe devant la cellule de chronométrage avec 0.020 seconde d’avance. Pierre complète le groupe.

 



Avec cette nouvelle victoire (la deuxième de l’année), Romain Maitre reprend 7 points à Pilot qui conserve la tête du classement provisoire avec 172 points face aux 155 points du pilote de Vesoul et aux 122 points de Pierre.

 

 

Promo 1000 : Romain Maitre - Suzuki

 

 

 

Promo 600

 

Avec une course bien gérée, Julien Diguet (Suzuki), au pied du podium du jour, repart de la Nièvre avec 28 points d’avance sur Manniez qui a raté son départ et n’a pas su revenir sur les hommes de tête contrairement à Thibaut Duchene (Yamaha) qui monte sur le podium après un début de week-end compliqué, une 11e place sur la grille et une superbe remontée.

 



Finale


Maxime Gucciardi (Yamaha) prend le meilleur départ et emmène dans sa roue Jérôme Danton (Kawasaki) et Julien DiguetFlorent Manniez (Yamaha) a complètement raté le sien et se retrouve à la 10e place à 3.6 secondes de la tête juste derrière Thibaut Duchene. Le trio de tête se détache ; Quentin Levrier (Yamaha) et Clément Stoll (Yamaha) se disputent la tête du groupe de poursuivants composé de 9 pilotes. Stoll prend l’avantage tandis que Duchene fait une belle remontée pour se retrouver au contact de Stoll au 4e tour. Au passage suivant, Duchene passe et tente de revenir sur Diguet qui commence à marquer un peu le pas. A la mi-course, Gucciardi et Danton mènent toujours la danse mais se retrouvent sous la double menace de Duchene qui a doublé Diguet et de ce dernier qui est resté au contact. Danton prend la tête mais pour une courte durée puisque Gucciardi réplique et produit un effort supplémentaire pour tenter de se mettre à l’abri. Danton est sous la pression de Duchene, lui même sous celle de Diguet qui est rejoint par Stoll et forment ainsi un groupe de 4 à la lutte pour le podium. Manniez est remonté à la 6e place mais accuse presque 6 secondes de retard au 12e tour.Gucciardi parvient à s’échapper. Les quatre poursuivants restent bien groupés jusqu’à la ligne d’arrivée. Sur le podium, on retrouve donc Maxime Gucciardi, Jérôme Danton et Thibaut Duchene.

 



Avec sa 4e place et la 6e de Florent Manniez, Julien Diguet conforte sa place de leader en totalisant 145 points. Manniez, second, se retrouve avec 28 points de retard sous la menace du 3e, Thibaut Duchene qui compte 99 points.

 

 

 

Promo 600 : Maxime Gucciardi #77 – Yamaha, Jérôme Danton #3 – Kawasaki et Thibaut Duchene #38 – Yamaha

 

 

 

 

Promo 500 Cup

 

Si Alex Sarrabayrouse a dominé tout le week-end, la non conformité de sa machine lors des vérifications techniques sur un point du règlement lui font perdre gros (30 points). Il reste largement en tête avec 27 points d’avance sur un Florian Pelegrin qui bénéficie de ce coup de théâtre pour rester au contact dans la course au titre malgré un week-end particulièrement mitigé. Pierre Sambardier se retrouve dans le même cas que le leader mais a démonté qu’il faudra désormais compter avec lui.

 



Finale 2


Alex Sarrabayrouse (Honda) prend l’avantage dès le premier virage et boucle son tour avec 1.3 seconde sur ses poursuivants. En l’espace de deux tours, Sarrabayrouse prend le large (+2.7 secondes), un trio se détache du peloton (Pierre Sambardier (Kawasaki), Olivier Testa (Honda), Nicolas Folmard (Honda) et Florian Pelegrin (Honda), même s’il mène le peloton, il se retrouve à 1.3 seconde. Aucune ombre au tableau du week-end pour Sarrabayrouse qui file droit vers l’arrivée et empoche sa 7e victoire de la saison. Derrière, Testa et Sambardier s’échangent leurs places à mainte reprise, Folmard est en embuscade et doit conjugué avec le retour de Kevin Lavainne (Honda). Ce dernier passe Folmard dans l’avant dernier tour et s’attaque à Testa dans le dernier. Dans le virage d’Adélaïde, Testa et Lavainne partent à la faute et perdent tout espoir de podium. Sambardier se retrouve seul pour la place de second tandis que Folmard hérite de la 3e marche du podium. Avec sa 4e place, Florian Pelegrin limite la casse dans la course au titre.

 



A l’issue de la course, lors des vérifications techniques, il s’avère que les motos de Sarrabayrouse et de Sambardier ne sont pas conforment à un point du règlement. Ils écopent d’une pénalité de 30 secondes qui chamboule les classements des deux finales (celle de samedi et celle du dimanche).

 



En finale 1, le podium revient à Oliveir Testa, Kevin Lavainne et Nicolas Folmard. Alex Sarrabayrouse se retrouve 9e et Pierre Sambardier 13e.



Dans la finale 2, le podium est attribué à Nicolas Folmard, Florian Pelegrin et Mathieu Bouillé (Honda).Sarrabayrouse se retrouve 4e et Sambardier 11e.



Au classement provisoireAlex Sarrabayrouse reste largement en tête avec 220 points soit 27 points de plus que Florian Pelegrin qui conserve toutes ses chances pour le titre. Olivier Testa est 3e avec 146 points.

 

 

 

Promo 500 : Nicolas Folmard – Honda

 

 

 

 

Promo Découverte

 

Beau succès avec de belles finales, des pilotes fatigués à l’arrivée mais heureux avec à la clé de belles progressions tout au long du week-end. 

 



Finale 1


Dans le groupe AAnthony Delaunois (Yamaha) part en tête avec dans sa roue Franck Roussel (Yamaha) et Christophe Fournier (Honda). La chute de Fournier dans le tour suivant crée une cassure entre le duo de tête et ses poursuivants (+3.8 secondes). Delaunois poursuit sa course en tête tandis qu’un groupe de 3 pilotes : Eric Seguin (Kawasaki), Yannis Milangue (Suzuki) et Nicolas Leloup (BMW) sont à sa poursuite. Seguin prend la tête du groupe et réduit l’écart tour après tour. Au 7e tour, accompagné de Leloup, Seguin fait la jonction, Milangue est décroché à 2 secondes en 4e position. Au tour suivant, Delaunois semble en difficulté et baisse son rythme de manière significative. Seguin et Leloup le doublent et poursuivent la bagarre pour la victoire en s’échangeant plusieurs fois leurs positions. Milangue en profite pour doubler aussi Delaunois. En deux tours, ce dernier est relégué à plus de 10 secondes du 3e et se retrouve bientôt sous la menace de Thierry Babiche alors 5e. Leloup reprend l’avantage sur Seguin à l’entame du 9e tour. Au tour suivant, la chute d’un concurrent entraine un drapeau rouge et la fin de la course. Leloup, Seguin et Milangue accèdent ainsi au podium. Delaunois sauve les meubles et conserve la 4e place.

 

 

Le groupe B ouvre le bal des finales du dimanche sous un ciel bleu légèrement nuageux. Kevin Trueb (Suzuki) boucle le premier tour en tête. Plus rapide que les autres à prendre la mesure de la piste,Trueb, malgré le handicap de cylindrée (il a une 600cc) creuse tout de suite un écart significatif (+3.7 secondes au T3, +6.5 au T4). Derrière, les poursuivants sont menés d’abord par Vincent Henry (Yamaha) puis par Johann Commencais (Kawasaki). Henry reprend la tête du groupe deux tours plus tard avant de céder sous les attaques de Joffrey Jeanpierre (Suzuki). Au 5e tour, Jeampierre accuse 7.3 secondes de retard sur le leader. Il entame alors une remontée pour réduire l’écart à 5.8 secondes deux tours plus tard. Seul Johann Commancais a réussi à suivre son rythme et se trouve à 8 dixièmes. Alexandre Quehen (BMW) et Maxime Loriot (Yamaha) sont un peu détachés à 2 secondes. A l’entame du 8e tour, Jeanpierre réduit encore l’écart mais par à la faute à l’entrée de la ligne droite, sa moto se retrouve au milieu de piste et oblige la direction de course à sortir le drapeau rouge, écourtant ainsi la course de 3 tours. La course ne repartant pas, le podium est établi sur le 7e passage sans le pilote ayant déclenché le drapeau rouge et donne Trueb, Commencais et Quehen.

 

 

 

Finale 2


Dans le groupe AYannis Milangue (Suzuki) boucle le premier tour en tête devant Anthony Delaunois (Yamaha), Cyril Gogel (Suzuki) et Christophe Fournier (Honda). Le quatuor s’étire au fur et à mesure des tours pour donner Milangue bien en tête devant le duo Delaunois-Fournier tandis que Gogel part à la faute. Au 4e tour, le leader compte 1.4 seconde puis 2.5 secondes de tours après puis 6.5 secondes au 7e tour. Derrière, Delaunois s’échappe quelques tours puis est rattrapé dans ce 7e passage par Fournier. Croyant l’arrivée au prochain tour, Milangue se relâche et passe la ligne de chronométrage prêt à fêter la victoire lorsqu’il se rend compte qu’il reste un tour. Son avance se réduit instantanément à 1.8 seconde tandis que Fournier vient de doubler Delaunois et met les bouchées doubles en ayant son adversaire dans sa ligne de mire. Milangue se ressaisit comme il faut et boucle son dernier tour bien concentré pour remporter la victoire face à Fournier qui s’est rapproché à une seconde. Delaunois complète le podium.

 



Au cumul de la journée, la régularité de Milangue lui permet de marquer 41 points et de remporter cette journée face à Nicolas Leloup 4e de la finale 2 après sa victoire de la matinée et Anthony Delaunois.

 
 
 
 
Promo Découverte
 
 
 

Le départ du groupe B connaît un début mouvementé avec l’accrochage entre deux pilotes qui stoppe la course. Lors du second départ, comme pour le premier et pour la veille, Kevin Trueb (Suzuki) emmène sa 600cc en tête et enchaine les tours rapides. Intouchable, c’est un véritable cavalier seul de 8 tours qui l’emmène jusque la plus haute marche du podium. Derrière, entre Romuald Brasil (Honda) et Aymeric Daubichon (Suzuki), c’est 8 tours de lutte acharnée pour déterminer qui sera sur quelle marche du podium. Jusque dans le dernier virage, le classement est incertain. A l’arrivée, seuls 219 millièmes séparent Brasil de Daubichon. Rapidement isolé, Vincent Henry (Yamaha) complète le top 4 malgré le retour dans les derniers tours de Rudi Renier (Suzuki).

 

 


Au cumul de la journée, c’est le carton plein pour Kevin Trueb et ses 50 points devant Romuald Brasil et Aymeric Daubichon qui sont ex æquo avec 26 points devant Vincent Henry qui totalise 24 points.

 
 
 
 
Promo Découverte
 
 
 
 
 
Après sa finale de samedi, le groupe C reprend la piste pour sa seconde finale du week-end. Les conditions de piste sont bonnes : soleil, petite brise et températures estivales (peut être un peu trop chaudes). Serge Bordier (Yamaha) prend le meilleur départ et contrairement à la veille, il ne se fait pas surprendre. Il enchaine les tours rapides et conserve la tête malgré le retour de Jérémie Terpreau (Yamaha) qui, après avoir doublé une huitaine de pilotes, se retrouve au contact du leader au 8e tour. Derrière eux, Michael Laine (Kawasaki) est esseulé en 3e position tout comme Camille Lageon (Yamaha) qui occupe la 4e place. Les derniers tours sont très serrés pour le duo de tête mais Bordier résiste bien et franchit la ligne d’arrivée en vainqueur devant Terpreau et Laine.
 

Au classement de la journéeBordier et Terpreau sont à égalité avec 45 points devant Camille Lageon (29 points) et Michael Laine (25 points).
 
 
 
 
 
Promo Découverte : Podium de la Finale 1 Groupe C
 
 
 
 
 
 
 
Le prochain et avant dernier rendez-vous de la saison aura lieu sur le circuit du Pôle Mécanique d’Alès les 24 et 25 août 2013 avec en prime la Coupe Yamaha YZF-125R.
 
 
 
 
 
 
Nous tenon en sein de la FMF à félicité tout les pilotes de cette course à qui il sont beaucoup de courage durant ce weekend très chaud ou était installer un temps magnifique mais malgrès cela les pilotes ont çue montré leurs performances au plus au haut point, nous tenons à les félicités. 
 
 
 
 
 
 

Coupes de France Promosport – Magny-Cours  58   (7/9)
Coupes de France Promosport – Magny-Cours  58   (7/9)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :